Nouvelles du 21 novembre

Une_Cendrillon.jpg

© Opéra de Paris

Après une semaine très calme côté sorties, je suis tout de même allée un peu au cinéma, la semaine à venir s’annonce plus sympathique. Je revis dès que je suis dans un théâtre moi ! J’étais bien éteinte cette semaine. J’ai beaucoup lu, je vous en ferai part dans un billet prochain. C’est Noël avant l’heure en tous les cas, car j’ai reçu le livre de l’expo sur la robe de Marylin, très beau livre, avec des photos très sympas.

Cette semaine, des ballets classiques, contemporains, une expo, bref plein de choses agréables en perspective!

  • Le ballet classique  de la semaine : Cendrillon !

Cela fait bien longtemps que je n’ai pas vu ce ballet. J’ai le DVD, donc je me suis fait une piqûre de rappel. Je vais aussi relire les contes de Grimm et de Perrault. Je vous conseille aussi la merveilleuse pièce de Joël Pommerat qui se joue au théâtre de l’Odéon (mais que j’ai raté vendredi soir, l’appel de Y*** ayant abouti sur mon répondeur….grrrrr). Pour compléter, on fera un petit tour à Garnier, voir  La Cerentolla de Rossini. Si j’ai le temps de faire tout ça ce serait merveilleux !

J’ai bien la ferme intention d’aller à la première vendredi soir.prokofiev letestu agnes cendrillon cinderella

Côté distributions,
cela donne ça, et il y en a beaucoup !

 

Les 25, 27 (14h30) novembre, les 4, 7, 12 décembre

Cendrillon Agnès Letestu
L’acteur vedette Stéphane Bullion
Les deux soeurs Mélanie Hurel, Ludmila Pagliero
La mère Stéphane Phavorin
Le producteur Karl Paquette
Le professeur Christophe Duquenne

Le 28 novembre, les 1er, 3 décembre

Cendrillon Dorothée Gilbert
L’acteur vedette Nicolas Le Riche
Les deux soeurs Nolwenn Daniel, Alice Renavand
La mère Simon Valastro
Le producteur Karl Paquette
Le professeur Alessio Carbone

Le 30 novembre, les 6, 10, 14 décembre

Cendrillon Marie-Agnes Gillot
L’acteur vedette Florian Magnenet
Les deux soeurs Amandine Albisson, Sabrina Mallem
La mère Aurélien Houette
Le producteur Yann Saïz
Le professeur Florimond Lorieux

Les 9,13, 16, 20, 23 décembre

Cendrillon Laëtitia Pujol
L’acteur vedette Jérémie Bélingard
Les deux soeurs Christelle Granier, Caroline Bance
La mère Simon Valastro
Le producteur Alessio Carbone
Le professeur Mallory Gaudion

Les 19, 21, 25 et 30 décembre

Cendrillon Emilie Cozette
L’acteur vedette Vincent Chaillet (ah bon?) / Karl Paquette
Les deux soeurs Géraldine Wiart, Laure Muret
La mère Alexis Renaud
Le producteur Yann Saïz
Le professeur Alessio Carbone

Les 22, 26, 28 et 31 décembre

Cendrillon Aurélie Dupont
L’acteur vedette Josua Hoffalt
Les deux soeurs Mélanie Hurel, Ludmila Pagliero
La mère Stéphane Phavorin
Le producteur Alessio Carbone
Le professeur Emmanuel Thibault

Il reste plein de places, y compris pour le 31. Pour réserver, c’est par ici.

  • Le ballet contemporain de la semaine : Artifact de Forsythe

RBFartifact2009_00434.jpg

© Johann Persson / Théâtre de Chaillot

Alors c’est LE ballet à ne pas manquer. Si vous voulez voir de la danse pure, des beaux ensembles, un travail de lumières qui met les lignes et les gestes en valeur, bref si vous n’avez jamais vu de Forsythe, il faut absolument voir cela. Artifact, c’est LA pièce de Forsythe. C’est à partir de celle là, que tout le reste de sa danse se construit. Pas d’argument, mais une technique qui ne laisse pas de place aux hésitations. Pas de personnages, juste de la danse… tout ce que j’aime.

C’est le Ballet Royal de Flandre qui danse la pièce et qui a maintenant l’habitude de danser les chefs d’œuvre de ce chorégraphe de génie. Ça se passe à Chaillot du 24 au 30 novembre, dans le cadre du Festival d’automne. J’y vais le 26, j’ai hâte, j’ai hâte !
Allez petit extrait vidéo pour vous donner envie :

 

  • Le transfert choc de la semaine : Osipova et Vassiliev quittent le Bolchoï !

Wahou la bombe dans le monde du Bolchoï. On pouvait lire sur sa page Facebook le 14 novembre au matin « BIG NEWS COMING SOON…I’m So Excited To Share With You
All… »
, puis « 
For me, a native Muscovite, the decision to move to The Mikhailovsky – Is a very serious step. The main reason why I’m leaving the Bolshoi
Theatre – is the lack of repertoire: everything that you could dance, I danced. We are going for creative freedom. Life has become too comfortable for me, I feel a great need for change and
desire for artistic expression. I hope you understand and have a beautiful day!
« .


378042_307755302586688_302848983077320_1234321_647226090_n.jpg

 

Je ne vous parle pas du déchaînement sur Twitter. Moi qui n’avais pas tout suivi (oui des fois je bosse!) et bien il fallait rattraper le débat. Les deux amoureux, stars
du Bolchoï ont décidé de quitter le Grand théâtre pour rejoindre le Mikhailovsky dirigé depuis peu par Nacho Duato, dont le répertoire est ici. Ils ont signé ensemble un contrat de 5 ans.

A lire sur le sujet :

Le communiqué de presse du Mikhailovsky.

Un article de la BBC News.

Une interview des deux danseurs (traduction google désolée !) dans un journal russe.

La dépêche de l’AFP.

Un article dans le journal russe Izvestia (google traduction).

La dépêche de Reuters.

 

Personnellement je trouve la décision courageuse et intéressante de vouloir aller se confronter à l’univers de Nacho Duato, dont j’adore les chorégraphies.. Avoir travaillé avec Kylian, ça laisse des traces.

  • L’exposition de la semaine : Danser sa vie

L’inauguration a lieu mercredi. C’est la nouvelle grosse exposition de Centre Pompidou.La problématique de l’exposition est de montrer les liens et les passerelles entre la danse du XXème siècle et les arts visuels et l’art contemporain en général. Vous y découvrirez donc le dialogue tout au long du siècle dernier entre la danse et les arts; sculptures, peintures, installations vidéos, etc.

En plus, Vidéodanse organise des projections sur différents thèmes : voir tous les thèmes ici.

Ne manquez pas non plus les conférences (gratuites) autour de l’expo, dont voici la liste.

Catalogue de l'expo Danser sa vie

Plus de renseignements, sur le site du musée.

Danser sa vie du 23 novembre au 2 avril, au Centre Pompidou.

  • En vrac

A ne pas rater cette semaine, le junior ballet contemporain, il est encore temps de réserver. Au programme :

Thomas Lebrun, Création (2011), Commande du Cnsmdp
Angelin Preljocaj, Noces (1989), Musique : Igor Stravinski
Hofesh Shechter, Uprising (2006), Musique : Hofesh Shechter

***

Marie-Agnès Gillot enchaine les interviews, voilà celle de Paris Match.

***

Info par Danses avec la plume, le restaurant de l’Opéra de Paris va organiser une soirée au Nouvel an. Prix par personne : 300€.

***

  • La vidéo de la semaine : Sylvie Guillem au top !

Quand j’ai vu dans le post d’un FacebookFriend, « Sylvie, 46 ans… » j’ai tout de suite pensé à un balletomane que je croise de temps en temps, ce cher D***, qui m’avait écrit un fabuleux mail, cet été,  pour me décrire la danse de Sylvie Guillem qui était au top, pour danser du Forsythe avec Le Riche.

4 réflexions au sujet de “Nouvelles du 21 novembre

  1. Audrey says:

    Je serai à la générale de Cendrillon, par contre ça s’arrête là, pas encore de place, et pas sûre de pouvoir en prendre à temps… Mais je suis assez curieuse de découvrir, surtout après ce qu’en
    ont montré Laetitia Pujol et Jérémie Bélingard.

    Et pour que je puisse voir Artifact, je crois que là il faudrait un miracle 🙂

  2. Cams says:

    Je me rappelle le jour où a été annoncé le départ d’Ossipova et Vassiliev je n’ai pas été sur twitter de la journée! Le choc en ralumant mon téléphone! Tout le monde ne parlait que de ça.

    Sinon j’adore également Artifact je crois que je vais me laisser tenter et prendre une place.

    Sinon Cendrillon n’est pas ma tasse de thé mais certaines distributions sont sympa donc forcément, j’y serai!

  3. Nakis says:

    Le pas de deux final de « Manon » est une pure merveille et oui Sylvie Guillem est toujours au top. Une artiste incomparable, atypique, unique qui poursuit sa route solitaire comme une déesse
    détachée du monde des mortels et pourtant si humaine, si proche de son poublic en même temps.

    J’étais à La Scala pour la première de cette Manon le 27 janvier 2011 et ce fut une expérience inoubliable. Une Manon incomparable de beauté, de grâce, de profondeur, d’intelligence scénique et
    un immense triomphe amplement mérité pour la divine danseuse qui est Sylvie Guillem. Espérons que l’Opéra de Paris l’invitera ce printemps (2012) pour la reprise de ce ballet au Palais Garnier.

Répondre à Audrey Annuler la réponse.

Plus dans Actualités
Nouvelles du 14 novembre

© Deyan Parouchev Mais qui se cache dans le reflet de ce miroir ? Une danseuse de l'Opéra de Paris.....

Nouvelles du 7 novembre

L'évènement de la semaine : le concours interne du l'Opéra de Paris. Cette semaine, c'est le stress à Garnier. Les...

Fermer