Nouvelles du 13 février

Repetto Dorothée Gilbert

© Repetto

 

Superbe Dorothée Gilbert qui devient égérie Repetto après Marie-Agnès Gillot et Vincent Chaillet. Quand j’ai vu cette image, j’ai tout de suite pensé à la danse serpentine, dont on peut
actuellement voir la vidéo à l’exposition Danser sa Vie. Belle photo en tous cas.

 

Alors la semaine dernière, j’ai voulu voir Alice Renavand dans  Orphée&Eurydice et ce fut un échec total. Je vais réitérer mardi
soir, on verra si je suis plus chanceuse. Mes tentatives au cinéma se sont aussi soldées par des salles complètes. Le froid pousse les gens dans les salles de théatre et les salles obscures. Tant
mieux d’une certaine façon. Du coup j’ai commencé mon rattrapage d’écriture sur mon blog, et aussi ici.

 

Tage unter

© Élisabeth Carecchio

 

Samedi, je craignais un peu de retourner au Théâtre de la Colline. Depuis le début de la saison, ce n’est pas très rose et il y a tout de même beaucoup de purges… C’est donc avec une certaine
appréhension que je suis allée voir Tage Unter. J’ai adoré cette pièce. Elle parle de
séquestration, dans un décor fait de parpaing. On découvre deux personnages, Besitzer (propriétaire) et Frau (femme) qui vivent dans le sous sol d’un maison. On comprend vite la soumission de
Frau à Besitzer. Très vite on découvre l’existence d’une pièce, qui se trouve sous le sous-sol. Elle a une glace sans teint, et dedans, il y a Mädchen (fille), que Besitzer va à son tour sauver,
comme il l’a fait avec Frau. Peu à peu, on entre dans une ambiance suffocante et délirante, où la barbarie n’a plus de limite, malgré des règles soit disant établies. Ainsi, la liberté s’acquiert
si on accepte d’avoir les orteils et doigts coupés. On entre dans une violence telle qu’on ne sait pas si on est dans la réalité ou dans le fantasme d’un vieux pervers. Le texte, en allemand, est
superbement écrit, et les phrases répétitives montre la folie du personnage principal. On suit la pièce comme un vrai thriller, où toutes les hypothèses sont possibles. Mädchen parviendra t-elle
à raisonner Frau? Qui se cache de nouveau dans la pièce avec la glace sans teint ? On est absorbé par cette histoire morbide, très bien rythmée, dont on sort complètement bouleversé. Les
comédiens sont formidables, avec une élocution si claire, que l’allemand en est très limpide. Très belle pièce et un de mes coups de coeur de la saison.

 

  • Les sorties de la semaine

Innana de Carolyn Carlson est présenté à Chaillot du 15 au 18 février. C’est une pièce qui met en scène 7 femmes et qui rend hommage à une déesse mésopotamienne. 

 

Chorégraphie pour 7 femmes

Hommage à Francesca Woodman

 

Chorégraphie Carolyn Carlson

Musique originale Armand Amar

Musique additionnelles Bruce Springsteen, Tom Waits

Lumières Rémi Nicolas

Scénographie Euan Burnet-Smith

Costumes Manue Piat

Masques Monique Luyton

 

Avec Chinatsu Kosakatani, Isida Micani, Sara Orselli, Sonia Rocha, Cristina Santucci, Sara Simeoni, Alessandra Vigna.

 


Inanna_cEuan.Burnet.Smith_02.jpg

  Performance de Carolyn Carlson sur la thématique
« Encre et calligraphie »   

 

> jeudi 16 février à  18h30     
 

 

   Quelques jours encore pour voir Orphée et Eurydice de Pina Basuch au Palais Garnier. Sinon je vous suggère de vous tourner vers le théâtre. Il y a un
spectacle que je n’aurais pas le temps de voir mais que je vous invite à découvrir, car on m’en a dis grand bien. C’est un spectacle de la compagnie Système Castafiore, qui mêle
danse et arts visuels. Leur nouveau spectacle Stand Alone Zone joue le 14 février à l’Espace Carpeaux de Courbevoie. Plus d’infos en suivant ce lien

  • En vrac

  La saison 2012-2013 de l’ONP devrait être sur internet le 12 mars… pendant ce temps le petit rat mène son enquête !

***

Jusqu’au 31 mai 2012 à l’Hotel Galerie Le Marceau-Bastille, Laurent Paillier présente son expo photo sur Pina Bausch. A voir.

***

Orphée et Eurydice au JT de France 2 c’est par ici.

***

Danser prépare sa nouvelle formule, on a hâte de voir ce que cela donne!

***

Fase d’Anna Teresa de Keesrmaeker sera donnée les 3 et 4 mars à Beaubourg.

***

 

 

  • La vidéo de la semaine

 

Le pas de deux de Tchaïkovsky de Balanchine, dansé par Mathilde Froustey et Yannick Bittencourt, il y a quelques temps au Japon. Très joli, non ?

 

 

 

Partager l’article !
 
Nouvelles du 13 février:

© Repetto

 

Superbe Dorothée Gilbert qui devient égérie Repetto après Marie-Ag …

4 réflexions au sujet de “Nouvelles du 13 février

  1. Pauline says:

    Très jolie photo en effet pour la nouvelle saison de Repetto 🙂

  2. Audrey says:

    Très jolie photo !

    Je croise les doigts pour que tu puisses avoir ta place pour voir Alice Renavand, j’aurai bien aimé pouvoir en faire autant !

    Et sinon, rien à voir, mais très contente de t’avoir rencontrée samedi !

  3. lulu says:

    COUCOU , C’EST OFFICIEL :

    UN SPECTACLE prometteur EN VUE le 24 Mars qui va REUNIR HELOISE BOURDON , NIKIYA, SARAH KORA DAYANOVA, GAMZATTI ET STEPHANE BULLION, SOLOR. QUE DU BONHEUR !

    Bravo à la Direction qui prend des risques et permet à de jeunes talents de se révéler. 

  4. LULU says:

     C’est finalement Héloïse Bourdon qui a été choisie par la direction de l’Onp pour être l’autre Nikiya, après Svetlana Zakarova, de Stéphane Bullion Solor. Dayanova sera Gamzatti pour cette
    représentation exceptionnelle du 24 Mars qui met en valeur la jeune génération . Bravo aux responsables pour cette marque de confiance envers ces jeunes talents de la Compagnie,
    qui les honnore.

Répondre à Audrey Annuler la réponse.

Plus dans Actualités
Nouvelles du 06 février

© Gregory Batardon - Prix de Lausanne 2012   Ce week end, le sublime ballet de Pina Bausch a commencé....

Nouvelles du petit rat congelé

©Gregory Batardon and Prix de Lausanne     Brrr, cher amis, avec cette chute de température, le petit rat était...

Fermer