J’ai testé la barre aquatique !

Dimanche dernier, je suis allée tester une séance de barre aquatique. C’est quoi ? Ça se passe comment ? C’est pour qui ? Réponses.

La barre aquatique est une idée née un été entre danseurs – Leila Dilhac et Gregory Dominiak –  dans la piscine. S’amusant à faire des exercices de barre dans l’eau, très vite les danseurs, remarquent que les exercices leur font du bien. Avec Jean-Christophe Guillaumot, kinésithérapeuthe qui connait parfaitement la danse, ils commencent à monter des exercices, travailler la forme du cours.

piscine de la barre aquatique

On commence le cours par des petits exercices pour réveiller le corps. Etirement de la colonne vertébrale, renforcement des appuis, ports de bras. Puis on attaque la barre à proprement dite. Les pliés, puis les dégagés. Les sensations sont différentes que dans l’air. Les rapports aux muscles sont inversés. On peut travailler la résistance, par exemple dans un battement tendu, on va pouvoir appuyer contre quand on ramène la jambe à terre. A l’inverse, les jambes tiennent toutes seules en l’air sans effort. Comme on fait travailler les muscles de freinage, à l’inverse du cours traditionnel, on renforce les muscles qui protègent des blessures. Un vrai complément au cours classique !

J’ai une entorse depuis 2 mois et des problèmes de hanche. Dans l’eau, tous les mouvements qui me posent problème n’en sont plus. Je peux placer ma jambe à la seconde sans effort et sans ce pincement que je ressens d’ordinaire. Un vrai plaisir !

Après les ronds de jambes, place aux grands battements, puis au travail de relevés. On s’essaie à des équilibres, les sensations sont différentes, on ne peut pas tricher dans l’eau. Pas question de se tordre ou de mal placer son poids du corps, car là ça ne marche pas. Si on est en forme, on ferme les yeux, pour mieux ressentir la position juste.

On passe ensuite aux étirements. Ce n’est pas parce que l’on est dans l’eau qu’il faut négliger cet aspect là. Etirements des quadriceps ou grand écart avec frites qui tiennent les jambes ! C’est agréable, ce n’est pas agressif pour le corps.

On termine le cours par un temps de relaxation. On flotte, le corps tenu par des frites, en écoutant une musique de ballet. L’eau est chaude, c’est une super manière de terminer un cours de danse.

Ce que j’ai trouvé génial :

  • le cours avec des professionnels : Leïla Dilhac, Grégory Dominiak et Claire Gandolfi sont passionnés et passionnants. Leur expertise de danseurs de l’Opéra fait d’eux d’excellents professeurs (ils sont titulaires en plus du DE).
  • le cours presque privé. On ne peut pas être plus de quatre dans le bassin. On est bien corrigé, on est presque comme dans un cours individuel.
  • le travail sans miroir : on fait plus attention à ses sensations. L’eau arrive à la taille, on est obligé de se monter et on se concentre sur sa posture.
  • la sensation d’allongement, et de douceur dans le rapport au corps.

Le lendemain, de bonnes courbatures dans les fessiers, mais moins douloureuses que lors de la reprise de la danse en septembre. Comme toutes les disciplines dans l’eau (natation, aquagym, aquabike yoga & cie), la barre aquatique permettra de mieux modeler votre silhouette, plus rapidement que sur terre et sans agresser les articulations.

Le cours coute 45€ (il existe des carnets, mais aussi des formules avec massage ou pilates). Il s’adresse à tous : que vous n’ayez jamais fait de danse, ou que vous en faites, un peu, beaucoup. Le cours est personnalisé au niveau de chacun.

Il y a 5 cours le dimanche, il y en aura bientôt le lundi.

© CamilleStudio Grégory corrige la position de mes omoplates

© CamilleStudio
Grégory corrige la position de mes omoplates

La page Facebook, clic
Réserver un cours, clic
Le site internet, clic

La barre aquatique, tous les dimanches au 16 rue des Grands Augustins, Paris 6ème.

©CamilleStudio Leila nous montre les exercices.

©CamilleStudio
Leila nous montre les exercices.

Une réflexion au sujet de “J’ai testé la barre aquatique !

Répondre à MEHAT Annuler la réponse.

Plus dans Actualités, Cinéma, expositions à voir, à faire
Réquisitoire contre Albrecht

Samedi vingt-trois avril de l'an deux-mil-seize, la 32e Chambre du Tribunal de Grande Instance de Paris. La Chambre secrète, la...

Aurélie Dupont deviendra directrice du Ballet de l’Opéra de Paris

La conférence de presse n'avait même pas commencé, mais les danseurs savaient déjà. Aurélie Dupont remplacera Benjamin Millepied à la...

Fermer