Benjamin Millepied quitte l’Opéra de Paris

Tout comme son arrivée à la tête du ballet en avait surpris plus d’un, son départ fut tout aussi fulgurant. Une dépêche dans Paris Match, puis une autre sur France Info. Les danseurs du ballet ne semblaient pas informés. La générale de sa nouvelle création, La Nuit s’achève,  a lieu demain soir. La présentation de la nouvelle saison la semaine prochaine. Il se chuchote même qu’il ne sera pas là.

Benjamin Millepied

On sait que la tâche administrative était lourde. Il voulait comme il le répétait « dépoussiérer » l’Opéra de Paris, « le paquebot ». Ce qu’on voyait dans Relève, c’était surtout un chorégraphe qui avait envie de faire émerger sa génération d’étoiles. Le problème c’est que le ballet de l’Opéra de Paris, c’est 154 danseurs, pas 25. Alors certains se sont légèrement sentis comme mis de côté. Et puis, ça et là, des remarques pas toujours habiles, comme le corps de ballet qui fait « papier peint ». Joli papier peint dans Bayadère. On entendait les rumeurs, les crispations. Pas facile de diriger un « paquebot ».

Cela ne doit pas être facile de débarquer à l’Opéra de Paris. 154 danseurs, qui se connaissent depuis l’enfance. Des codes très établis. Un public capricieux. Un an et demi, c’est peut être trop peu pour adopter la compagnie. Il aurait fallu un peu plus de persévérance, d’observation. Prendre le temps de voir la compagnie dans sa richesse, dans sa diversité, plutôt que de pointer dans les médias tous les points qui n’allaient pas.

Millepied fut le roi de la communication : ultra-connecté, postant à tout va sur Instagram, il est sûr qu’avec lui, le public 2.0. avait accès comme jamais auparavant à l’Opéra de Paris. C’était aussi un formidable atout pour lever des fonds pour l’AROP et l’Opéra de Paris.

On attend avec impatience la conférence de presse qui aura lieu jeudi 4 février à 15h. Puis, bien entendu, il s’agira de savoir, qui reprendra le poste. Affaire à suivre…

Une réflexion au sujet de “Benjamin Millepied quitte l’Opéra de Paris

  1. Thiery cathetine says:

    Dommage!!! Comme toujours en France l’innovation fait peur
    Vraiment dommage !!

Répondre à Thiery cathetine Annuler la réponse.

Plus dans Actualités
Bonne année 2016 !

Chers lecteurs, chères lectrices, chers balletomanes, danseurs et danseuses, Je vous souhaite une très belle année 2016. Qu'elle soit plus...

Concours de promotion hommes 2015

Les 3 et 6 novembre ont lieu le concours de promotion interne du ballet de l'Opéra de Paris. Cette année le...

Fermer