Akram Khan

Nouvelles fraîches de 2012

Nous_ne_cesserons023-2_0e8dab.jpg

Chers lecteurs, danseurs, amoureux de la danse, du théâtre et du spectacle vivant, je vous souhaite une très belle année 2012. Qu’elle soit pleine de joie, de bonheur, de spectacles, de rencontres et d’émotions.

J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes, de bonnes vacances si vous en avez eues. Dernier jour de vacances pour ma part, après des vacances riches en émotions. J’ai passé le réveillon de la Saint-Sylvestre à Bastille. J’ai donc enfin vu Cendrillon, que j’avais boudé après avoir vu la générale. Je n’ai toujours pas été convaincue par ce ballet, malgré la belle prestation d’Aurélie Dupont et Josua Hoffalt. La rumeur pouvait courir depuis bien longtemps, tout le monde le disait, mais Josua Hoffalt n’a pas été nommé étoile samedi soir. Avant le spectacle, c’était un peu le téléphone arabe, mais Josua Hoffalt avait dit à un danseur qu’il ne serait pas nommé. En tous les cas c’est tout ce qu’on peut lui souhaiter pour 2012 !

Allez hop, il y a plein de sorties à faire en 2012 aussi ! Tous à vos agendas !

  • Le ballet de la semaine : Napoli par le Ballet du Danemark

137966_38FMTXUZW8HUAIXUDE5TUU1MLKHYNC_bournonvillenapolicos.jpg

Napoli est un ballet classique romantique écrit par Auguste Bournonville qui raconte l’histoire d’une jeune femme qui tombe amoureuse d’un pêcheur et ils se marient. Je vous rassure au milieu de tout ça, plein d’aventures et de rebondissements. C’est un joli ballet qui se laisse regarder et c’est l’occasion de découvrir le Ballet du Danemark, qui est comme le dit Brigitte Lefèvre, la petite soeur de l’Opéra de Paris, parce que Bournonville y a transmis l’école à la française. La compagnie est à Paris du 6 au 10 janvier et il reste quelques places à vendre sur le site de l’Opéra.

  • Le spectacle contemporain de la semaine : Sylvie G. est à Paris !

Amoureux de Sylvie Guillem, courez la voir au Théâtre des Champs-Elysées avec Akram Khan. Du 5 au 9 janvier, Sacred monsters est présenté sur la scène du TCE. Ce spectacle est la rencontre entre deux grands artistes, deux monstres. Guillem la ballerine hors norme, qui a décidé de mener sa route en solo et Akram Khan, qui a lui aussi une formation classique mais qui s’est intéressé à des danses indiennes.

Il reste des places dans toutes les catégories.

  •   Le tweet de la semaine : @operadeparis !

Pour nous souhaitez la nouvelle année, voilà les tweets de l’Opéra de Paris :

« Bonne et heureuse année 2012 à tous les amoureux de l’opéra et du ballet. » Jusque là tout va bien, on leur souhaite tout pareil.

« Salle comble une nouvelle fois à Garnier et Bastille pour le réveillon du 31 décembre. » Sans commentaire, ils pratiquent l’autosatisfaction, on avait déjà vu sur des tweets précédents leur amour de l’hyperbole.

« Fin de la série des Cendrillon et Oneguine. Grand succès populaire. Le ballet revient dans Orphée et Eurydice de Pina Bausch en février. » Ah ah ah populaire ! Bon là, les balletomanes et spectateurs se sont un peu déchaînés. Succès ok, mais populaire à 70€ la cinquième catégorie, à 35€ les stalles de Garnier (où on ne voit strictement rien!), il va falloir revoir la définition du terme populaire. D’autant que les places pour Orphée et Eurydice sont hors de prix, que les pass jeunes passent de 15€ à 30€ pour ce ballet là. Ils n’ont pas de vraie politique pour les jeunes, pour les étudiants. Quand certains théâtres nationaux réservent chaque soir un contingent de places pour un public qui n’a pas les moyens de payer une place, l’opéra de Paris continue d’ignorer ce public. On l’a bien vu avec la suppression des places à 5€ en fond de parterre qui sont devenues des places dans les galeries…

Évidemment aucune réponse à nos tweets de réponse, il ne me semble pas que leur twitter soit un robot… affaire à suivre.

  • La presse de la semaine

Danse magazine fait sa une avec le charmant couple Myriam Ould Braham Josua Hoffalt dans Onéguine.

380157_242352575833591_100001765517014_546646_1650445068_n.jpg

A lire ce mois ci, la critique d’Onéguine, un retour sur les démonstrations de l’école de danse, le Casse Noisette du ballet de Zurich, le Junior Ballet, et le Lac des cygnes du
Ballet de Saint-Pétersbourg.

***

Danser n’est plus un mensuel  et gagne un peu d’épaisseur. Agnès Irzine dit dans son édito que la formule va quelque peu changer, ainsi que la maquette. a l’intérieur, plus
de critique, des articles plus longs. je n’ai pas encore eu le temps de le lire, je n’ai fait que le feuilleter.

  • En vrac

 Akram Khan travaillerait à son tour sur un Sacre du printemps.

A lire dans Paris Match un article de Philippe Noisette sur le danseur chorégraphe.

***

Le jury des Benois de la danse est connu : on y retrouve Laurent Hilaire, Youri Grigorovitch, Alessandra Ferri, John Neumeier et Manuel Legris, entre autres.

***

Amélie indique sur son twitter le point people de la semaine : la reine du Danemark assistera à la première du Royal Danish Ballet le 6 janvier à Garnier.

  • La vidéo de la semaine : Benjamin Millepied

 Je suis en retard dans mes comptes rendus, donc à défaut de vous raconter mon week-end à Lyon, voici une petite vidéo du travail de Millepied avec l’Opéra de Lyon ! Et qui sais peut être que dans la semaine j’aurai rattrapé mon retard (Cunningham, week-end à Lyon, démonstrations de l’école, Cendrillon…).